Le biscuit solidaire et anti-gaspi Sookies

Le pain de la veille n’est pas bon qu’à donner aux oiseaux. Plusieurs start-ups l’ont bien compris. Parmi elles, Sookies, boutique anti-gaspi créée et installée au Mans.

Tout est parti d’une rencontre

Les start-up week-ends ont du bon : ils permettent la rencontre de jeunes gens motivés, fraîchement sortis d’école ou bien déjà dans la vie active.
C’est lors d’un tel concours d’innovation que Alix Meftahi et Pierre Fournier se sont rencontrés. Ensemble, ils avaient comme objectif de trouver un moyen pour donner une seconde vie au pain restant de la veille. Rapidement associés à un graphiste, un développeur et un spécialiste du marketing, l’idée a pu prendre une forme concrète et donner vie au projet Sookies.

Un process rôdé : solidaire et durable

Le pain rassis reste tout à fait consommable, et surtout, rien n’empêche sa transformation. Notamment si on le broie et l’utilise en tant que chapelure. Certains l’ont bien déjà employé pour en faire de la bière, ou bien de superbes créations culinaires ! Dans le cas du projet Sookies, cette chapelure de pain rassis vient remplacer la farine habituelle. Des magasins partenaires sont identifiés, et des entreprises pour la production également : transmission de pain rassis déjà broyé (avec notamment Pain contre la faim), ou fabrication de délicieux cookies, la chaîne générale pour le bon fonctionnement de Sookies est en place.
Dès lors, tout va très vite : de l’idée de Sookies à son premier client dans la boutique ouverte le 8 décembre 2018, seulement trois semaines s’écoulent !

Sookies s’associe avec des chantiers solidaires et des ESAT, des établissements aidant des personnes éloignées de l’emploi ou en situation de handicap.
Pour cela, Sookies est définitivement une initiative anti-gaspillage et solidaire. Depuis sa création ce système a permis la fabrication de plus de 10 000 biscuits.

Sookies veut s’agrandir

Déjà dégustés par des écoliers de la Sarthe et d’autres start-ups, les Sookies remportent un franc succès. Chez Pagachey, on adore le nom : il associe le “S” de Sarthe où est né le projet, avec le mot “cookies”.

Avec une boutique existante, Sookies souhaite s’agrandir et proposer un café en centre-ville du Mans. Ce café sera dans le même esprit anti-gaspi, où même le mobilier sera récupéré de palettes. Concernant le café, des produits locaux et durables accompagneront à merveille les cookies.

Vous habitez Le Mans ou pas loin ? Rendez-leur visite au Centre Sud, les informations sur le site de Sookies vous donnent plein de détails.