Page Facebook de Pagachey Fil Twitter de Pagachey Compte Instagram de Pagachey Page Google + de Pagachey Épingles Pinterest de Pagachey

Gestion des déchets ménagers – Bacs et centres de tri

Tri des déchets en région parisienne - Méthode et centres de tri

Depuis le 1er janvier 2019, la règle du tri des déchets a changé, du moins dans la ville de Paris. Les conteneurs peuvent recevoir plus de déchets qu’auparavant. Moins de de risque de vous tromper !

Recycler vos produits permet de limiter l’exploitation de minerais pour des matériaux tels que l’aluminium, le plastique, le verre, l’acier, donc de limiter leur extraction. De la même façon, l’émission de gaz à effet de serre s’en trouve limitée car l’extraction de matière première, réduite grâce au recyclage, requiert moins d’énergie. Voici quelques techniques pour participer sans trop d’efforts à ce cercle vertueux.

Quelle poubelle pour quel déchet ?

La société Syctom a fait évoluer techniquement ses appareils de recyclage avantage de produits recyclés. Cette société spécialisée dans le traitement et la valorisation des déchets de 5,7 millions d’habitants facilite la vie des Franciliens. Un peu comme le centre de tri Citeo qui traite les capsules de marque Nespresso, une technologie plus pointue est nécessaire pour permettre un tri plus fin de déchets, et ainsi simplifier en amont la vie des consommateurs dans les ménages.

Le bac jaune des emballage

Le bac jaune reste destiné à vos emballages. Qu’ils soient cartonnés, en plastique ou en métal, ils sont acceptés dans le bac jaune. N’intégrez jamais vos emballages unitaires dans un autre emballage ou un sac, même cartonné ou dans une matière recyclable. Les agents de tri ne peuvent pas vider chaque sac pour y vérifier leur contenu. Ainsi, veillez bien à jeter dans le bac jaune vos emballage de façon unitaire. Notez bien que tout ce qui concerne les papier toilette, les essuie-tout ou les mouchoirs se dirige vers la poubelle verte.

Une fois arrivé au centre de tri, celui-ci traite les bacs jaunes. Mais il n’est pas impossible que de tels bacs soient refusés au préalable lors du passage des éboueurs. En cas d’erreurs de tris trop nombreuses, les éboueurs n’embarqueront pas le bac. Les erreurs sont trop coûteuse pour le centre de tri a posteriori.

Tri des déchets en région parisienne - Méthode et centres de tri

L’utilisation des bacs bancs pour le verre

Pour le verre, outre les fameuses colonnes à verre éparpillées sans Paris (on en dénombre un millier), utilisez les bac blancs. Alors que les bouchons et couvercles sont destinés aux bacs jaunes, les contenants eux-même vont dans le bac blanc. Ces emballages en verre ont juste besoin d’être vides, pas forcément rincés ou lavés.

Attention, ce n’est pas parce que de la vaisselle semble parfois paraître pour du verre que son tri est le même. Rejetez-les dans le bac vert. Pour les ampoules en verre, là aussi, cas particulier : Rapportez-les dans une grande surface ou un magasin de bricolage qui sauront les collecter.

Le tri nécessite une auto-discipline

Une règle prévaut en cas de doute. Les bacs jaunes et blancs se destine au recyclage de leur contenu. Vous l’avez compris, leur contenu doit être « pur », prêt au recyclage. Ce contenu ne doit donc pas être mixé avec des déchets non adaptés. Ains, pour tous les autres produits ménagers, alimentaires, c’est le bac vert qui doit être utilisé.

Le bac vert pour les ordures ménagères

Pour ne pas rendre impropre au recyclage un bac (et par la même occasion rendre inutile l’effort de tri de vos voisins dans ce même bac), déposez vos déchets dans le bac vert si vous avez un doute quant à celui utiliser. Pour vos déchets purement alimentaires, pensez au compost, qu’il soit celui de votre ménage, ou bien celui de votre quartier.

Pour le cas particulier de l’huile, celle-ci doit allez dans le bac vert des ordures ménagères, à condition d’être mise dans un récipient étanche. Pour les gros volumes d’huiles rejetés par les professionnels, ceux-ci doivent s’adresser aux sociétés privées spécialisées. La loi sanctionne le rejet de ces huiles et graisses dans les égouts.

Les centres de tri ne traitent pas les bacs verts. Après transfert, le processus d’incinération transforme le contenu de ces bacs en électricité.

Avant de jeter…

Avant de penser au recyclage de vos objets, pensez à leur remise en état. En effet, bon nombre de produits, après que vous les avez utilisés, restent exploitable, une fois remis en état, réparés.
Ainsi, de nombreuses recycleries ou ressourceries à Paris,  sauront ressusciter vos objets. Spécifiquement pour les matières textiles (produits en tissu), des points d’apport matérialisés par plus de 200 conteneurs à Paris vous permettent de revaloriser vos foulards, serviettes, ou encore chaussures.

Traitement des déchets spéciaux

Pour tous les produits spéciaux, toxiques ou encombrants, des règles sont à connaître et à partager.

Des Espaces tri existent, et permettent à tous les Parisiens de venir déposer leurs produits spéciaux. Une fiche complète détaille les produits acceptés et refusés par l’Espace tri, ainsi que ses horaires d’ouverture. Référez-vous-y !

Consultez aussi les lieux où s’installe régulièrement la remorque Trimobile. Celle-ci permet aux riverains de profiter de sa présence pour déposer leurs déchets classiques, et spéciaux voire dangereux.

Ensuite, les déchets dangereux ou produits médicaux méritent eux aussi des tris spéciaux. Notez que vos plaquettes de médicaments vides doivent aller dans le bac vert. Mais les emballages et notices vont dans le bac jaune (emballages). De la même façon, cotons et pansements vont dans le bac vert. Pour les patients en auto-traitement, utilisant des aiguilles ou ce genre d’ustensile, les pharmaciens distribuent et récupèrent des boîtes dédiées (« boîte à aiguilles »). Demandez-leur !
Pour tout ce qui est très particulier, essayez auprès du Trimobile, ou bien auprès d’un Espace tri. Si vous n’avez pas la possibilité de vous déplacer, contacter le Service technique de la Propreté de Paris au 01 43 61 57 36.

Concernant l’électroménager et le consommable électronique (piles, cartouche d’encre, etc.), adressez-vous chez un commerçant spécialisé. Là encore, vous pouvez aussi opter pour un Espace tri, ou le Trimobile.

Enfin, si vous avez fait par exemple des travaux chez vous, séparez-vous de vos gravas grâce aux Espaces tri. Si ça n’est pas possible, alors tournez-vous vers une société spécialisée.

99 vues au total, 2 vues aujourd'hui

Pas de mots clés

99 vues au total, 2 vues aujourd'hui

  

Laisser une réponse

Il faut être inscrit pour poster un commentaire (sinon cliquez sur l'onglet Facebook).