Leclerc renouvelle son soutien aux banques alimentaires

Entreprise solidaire, E.Leclerc est un acteur fort dans la lutte contre le gaspillage alimentaire. En lien depuis plusieurs années avec des banques alimentaires, le distributeur prolonge son soutien à ces structures.

Trente-cinq ans d’actions solidaires par les banques alimentaires

Une banque alimentaire a pour mission de collecter, gérer et partager les denrées alimentaires récupérées auprès d’autres organismes. Basée sur le don et le partage, ses travailleurs sont généralement bénévoles. Évidemment les frais de structure, les moyens de transports, et les outils de gestion requièrent des fonds pour fonctionner. La première banque alimentaire en France date de 1984, elle a été créée à Arcueil (Val-de-Marne). Depuis, une fédération européenne réunit toutes celles créées.

Soulager les associations des problématiques d’approvisionnement

Les actions entre une banque alimentaire, et d’autres structures telles qu’une association caritative, ou une soupe populaire, diffèrent. Ainsi une banque alimentaire se focalise sur la bonne logistique des denrées, afin de les acheminer efficacement d’une source (supermarché, entrepôt d’un distributeur, etc.) à un point de regroupement (local de stockage). La banque alimentaire ne va pas transformer les denrées, préparer les repas, les distribuer directement aux plus démunis et plus largement travailler sur la réinsertion sociale. Ces actions relèvent bien des associations caritatives et soupes populaires. Par conséquent en France, chaque jour, c’est plus de 6000 bénévoles qui oeuvrent pour que cette logistique tourne efficacement.

Bénévoles oeuvrant pour la redistribution de produits alimentaires

Leclerc participe à la logistique de la redistribution des denrées alimentaires

Fin 2018, la banque alimentaire française est constituée par 79 établissements, accompagne 5400 associations, pour soutenir 2 millions de personnes, soit 226 millions de repas servis. Parmi les contributeurs à cette aide, le distributeur E.Leclerc est très actif. Avec entre autres Casino, Groupe Pomona, la fondation Monoprix, ou encore la fondation Carrefour, Leclerc soutient efficacement les banques alimentaires. Pour exemple, le co-financement de travaux sur les locaux de stockage des banques alimentaires des Hautes-Pyrénées et de celle de Brest. Fort de ces actions qui portent leurs fruits, le partenariat commencé en 2013 entre E.Leclerc et la Fédération Française des Banque Alimentaire se prolonge de trois ans.