Les tendances food de l’année 2019

Chaque année voit l’émergence de nouvelles modes culinaires. Découvrons les tendances 2019 du monde alimentaire, que ce soit chez soi ou au restaurant. Êtes-vous au coeur de ces tendances food ? 

Manger mieux pour une meilleure santé

Les produits locaux, facilités par les circuits courts, sont encore plus à l’honneur. Cette fois, il va s’agir de les regarder différemment, et de les mettre en valeur dans leur état brut. Avec leurs défaut les fruits et légumes doivent attirer les consommateurs. En les présentant ainsi, non transformés, mais associés à des notions positives, la perception des gourmands sceptiques changera. Ces consommateurs qui ne jurent que par les beaux plats bien présentés se résoudront à découvrir ces végétaux riches en goût et en vitamines. “Manger pour se soigner” est un credo qui tendra à se développer, avec la meilleure connaissance des apports bénéfiques pour la santé apportés par les fruits et légumes bio. Pour accompagner cette tendance, la mise en valeur de ces produits bruts aura lieu. Les boissons alcoolisées – idéalement bio également – viendront relever leur goût.

La fin des emballages plastiques

Concernant les emballages de ces produits, le bannissement progressif du plastique a déjà lieu depuis un moment. Une accélération aura lieu cette année, avec la proposition par de nombreuses marques d’emballages eco-friendly, ou bien la possibilité offerte par le distributeur de rapporter le contenant des produits, par exemple via une consigne. Des labels, tels que B-Corps existe pour certifier qu’une entreprise répond aux exigences environnementales auxquelles elle prétend.

Les invendus et surplus de stocks ne seront pas en reste grâce à leur mise en avant dans les magasins. Ainsi, les produits dont la date de péremption est proches auront droit à leur bac, corner voire rayon dédié en grande surface.

La traçabilité des produits consommés

Le consommateur souhaite savoir ce qu’il achète, notamment l’origine et la composition des produits. Avec la démarche responsabilisante dans laquelle il se place, il ne souhaite pas acheter les produits issus de la surexploitation d’une terre. Grâce à des outils comme Yuka (développé sur une base de données de produits open-source) le consommateur est davantage au fait de de qu’il mange. La reconnaissance visuelle des produits alimentaires que fournit de telles applications aide chacun à consommer en connaissance de cause. Un produit chimiquement transformé, cultivé avec des pesticides sera banni du panier du consommateur responsable.
Ces applications digitales permettent également d’identifier les produits causant des allergies, ou intolérances. Le sans gluten, le sans-lactose sont autant de critères que les applications intelligentes permettront d’intégrer dans cette nouvelle tendance food.

Les tendances food et culinaires de l'année

L’expérience générale au profit des découvertes culinaire

Mais les applications, bien qu’utiles pour manger sainement, sont aussi de formidables relais du “beau”. Manger quelque chose de beau dans un restaurant donne de plus en plus aux gourmands l’envie irrépressible de le partager sur les réseaux sociaux, n’en déplaise au chef et serveur dudit restaurant, qui regarderont l’opération d’un oeil louche. L’expérience, qu’elle soit visuelle, ou plus largement sensorielle, est un point clé dans l’avenir des restaurants. Nombreux sont ceux à l’avoir bien compris, en étoffant leur concept. Un produit bon, beau, sera magnifié grâce à l’utilisation d’une lumière, de l’utilisation optimisée d’un lieu. Les bars et autre concept stores sont très novateurs dans ce domaine, en permettant à leur clientèle de renouveler leur expérience en les surprenant à chaque fois. Cette tendance food colle parfaitement à ce à quoi aspire la génération Z, et moins largement Y.

Dans la continuité des signes amorcés en 2018, la nouvelle année sera la confirmation de la valorisation des produits bruts et sains, le renforcement de leur traçabilité grâce au digital, et le développement de concept de consommation toujours plus novateurs.

La nourriture basée sur le végétal reste la tendance forte, avec une ouverture à la cuisine mondiale et durable.