Pour minimiser le gaspillage, des actions simples

De plus en plus nombreuses, les actions contre le gaspillage alimentaire montent aux créneaux. Qu’elles soient personnelles, associatives ou gouvernementales, ces actions visent une chose : réduire la perte non justifiées de denrées alimentaires.

Comment mieux sensibiliser au thème du gaspillage qu’en présentant des chiffres explicites ?

C’est ce qu’alim’agri, le site du Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt présente au travers de dessins rappelant de célèbres contes. Cette création s’inscrit parmi les infographies que le site publie régulièrement.

Les contes contre le gaspillage alimentaire

Voyons ce que nous dit ce dessin :

  • Le gaspillage alimentaire dans la consommation des ménages représente en France 20 kg de déchet par an et par personne
  • Dont 7 kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés
  • Ce gaspillage total est estimé par an et par personne entre 100 et 160 euros.
  • Dans le monde, environ 1/3 des denrées destinées à la consommation humaines est perdu tout au long de la chaîne alimentaire.

Face à ce gaspillage, quelles solutions mettre en oeuvre ?

  • Bien évaluer ses besoins lorsque l’on fait ses courses. Ne pas acheter des produits que l’on n’est pas sûr de consommer, par manque de temps, ou pour toute autre raison.
    N’est-il pas rageant de trouver le coût total des produits dans le chariot du supermarché trop cher, alors que 2 semaines plus tard, on jettera à la poubelle quelques uns de ces mêmes produits ?
  • Ranger correctement ses denrées alimentaires, en évitant l’entassement dans des placards trop profonds, qui favorise généralement l’oubli des produits.
    Ca n’est jamais agréable de découvrir une barre chocolatée périmée depuis plus de 6 mois.
  • Donner ses produits à des associations ou les revendre à prix symbolique sur des plate-formes dédiées, telles que Pagachey.