COVID-19 ⚠️ Fermeture exceptionnelle de son commerce ou restaurant – Écouler des stocks avec Pagachey

À risque élevé, mesures lourdes. Tous ensemble, respectons les mesures de confinement actuelles autant que possible : La santé publique, et donc celle de chacun, en dépend. Dans ce contexte, de nombreux restaurants et commerçants ont été pris au dépourvu avec le décret les obligeant à fermer, depuis samedi 14 mars 2020 à minuit.

Comment écouler les stocks qui vont se perdre à cause de la fermeture obligatoire ?

Si cela peut aider ces établissements à ne pas gaspiller : Pagachey permet de créer une annonce locale pour écouler et ne pas perdre complètement son stock de denrées périssables.Les produits peuvent bien entendu être donnés (même si vous en voyez proposés à prix mini sur la plateforme).Restaurants, commerces alimentaires, si vous avez un stock conséquent à partager, créez rapidement des annonces de produits (individuels, ou par lots) et communiquez dessus autour de vous.

Agir avec prudence - Comment procéder ?

Pour partager et récupérer des…

Lire

day by day – L’épicerie en vrac

L'équipe de day by day travaille à démocratiser la vente en vrac. Le vrac séduit de plus en plus les consommateurs. La conscience écoresponsable joue pour beaucoup, mais le côté pratique de l'achat en vrac n'est pas à sous-estimer non plus. Chez day by day, vous trouverez non seulement de bonnes choses à manger, mais aussi des produits d'entretien et des cosmétiques.

Comment moins gaspiller grâce au vrac

Le principal avantage du vrac est l'absence d'emballage superflu. Certes, l'emballage aide au transport et à la conservation des aliments. Mais des sacs réutilisables feront l'affaire pour vous accompagner lors de vos réapprovisionnements. Réduisez vos déchets d'emballage grâce au vrac !

De plus, le gaspillage alimentaire s'en trouve de fait réduit grâce aux achats davantage mesurés des clients : On achète pour ce que l'on consommera, et rien de plus. Ainsi, la chaîne day by day ambitionne de diminuer significativement le gaspillage des consommateurs.…

Lire

Le programme Climate Action: Make it Work à Sciences Po

La transition écologique s'organise au sein des campus d'écoles et universités. Motivés, les étudiants français appliquent et partagent leurs solutions écoresponsables. À Sciences Po, les élèves ont lancé un programme appelé Climate Action: Make it Work.

Grande consultation inter campus Sciences Po

En novembre, pendant 11 jours, des étudiants des campus de Sciences Po ont pu présenter en vidéo leurs souhaits et actions pour un meilleur respect de l'environnement.

Toute la communauté de l'école a été impliquée, qu'il s'agisse des étudiants, des chercheurs, enseignants, et salariés de Sciences Po.

Plus de 600 participants ont participé à cette consultation, regroupant leurs idées autour de 6 thèmes distincts.

Gestion des déchetsTransports et alimentationPrestataires, fournisseursConsommation d'énergieEspaces vertsÉvènements et débats

Que pensez-vous des idées proposées sur ces forums ?

Proposition écodurables en vidéos <…
Lire

Vente à emporter avec GreenGo, solution de remplacement des emballages jetables

Quand on est client dans un service de restauration, refuser un contenant et des couverts en plastiques est difficile quand on n'a pas d'alternative. Pourtant, il en existe, comme GreenGo, sur le principe de la consigne. Vous êtes une entreprise ou un restaurant, ceci pourrait vous intéresser.

Comment limiter les déchet avec GreenGo ?

Le service de GreenGo, baptisé MyGreenGo, se base sur une application et sur un réseau de points de collecte. Au sein d'un restaurant, après avoir consommé un produit dans son emballage, vous le déposez simplement dans le point de collecte.

Une alternative aux emballage jetables de la vente à emporter ? À quelles entreprises se destine MyGreenGo ?

MyGreenGo adresse un marché à fort potentiel sur différents secteurs d'activité.

La restauration à emporter en entreprise comme Sodexo, Elior ou Compass.La restauration commerciale rapide et la vente à emporter en GMS, comme Jour, Cojean, Biocoop.Les livreurs de re…
Lire

Réservation responsable avec Guestonline et réduction du gaspillage

Les réservations dans les restaurants pas toujours honorées, laissent sur les bras du restaurateur beaucoup d'aliments qui risquent d'être gaspillés. Et le problème est plus fréquent qu'on ne le pense. Taille des plats, quantités, ces éléments définissent un stock prévisionnel pour une tablée réservée.

Difficile toutefois d'obtenir toutes ces informations lors de la réservation. En règle générale les clients ne décident qu'une fois sur place de ce qu'ils commanderont ; Le stock du restaurant doit donc être prêt pour répondre à tous les plats figurant sur le menu.

Mais quand la tablée en question annule au dernier moment, ou pire, qu'elle ne prévient pas, tout le stock non écoulable rapidement risque de se perdre.

Une solution face aux clients qui ne se présentent pas

Pourtant, un restaurant ne peux pas dire non au principe de la réservation ! Même si certains établissement n'acceptent pas la réservation, car généralement situés en coeur de …

Lire

Le 16 octobre – Journée contre le gaspillage alimentaire

Le 16 octobre, une date qui chaque année se fait davantage remarquer. Emblématique du traitement des produits alimentaires et de leur consommation responsable, elle a évolué au cours du temps. Aujourd'hui elle représente officiellement la lutte contre le gaspillage des aliments.

Le choix du 16 octobre

La raison de ce choix remonte à bientôt 75 ans.

Le 16 octobre est avant tout la date de la création de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (plus souvent évoquée par FAO pour Food and Agriculture Organisation) en 1945.Cette date devient en 1980 la Première journée mondiale de l’alimentation.

La date continuant de s'adapter à son époque, elle est depuis 2013 celle représentant la journée de lutte contre le gaspillage alimentaire.

Une plate-forme recensant toutes les initiatives anti-gaspi a d'ailleurs été créé pour cette date : Son site s'appelle logiquement 16octobre.fr.

Un gaspillage en France …
Lire

Pagachey à l’Éco-Village de Paris 19ème

Retour sur cette superbe journée où les visiteurs du 19ème arrondissement étaient nombreux pour découvrir les initiatives locales écoresponsables.

Pagachey a eu le plaisir de figurer parmi les organisations présentes ce 21 septembre 2019. Ainsi, le stand du service anti-gaspi de proximité a pris place sur le parvis de la Mairie du 19ème arrondissement de Paris.

Journée de fête, bien remplie en acteurs engagés, en présentations, en jeux, et surtout en soleil ! Quel plaisir pour Pagachey, dans de pareilles conditions, de sensibiliser les visiteurs à cette initiative contre le gaspillage !

Le parvis de la Mairie du 19ème arrondissement de Paris accueille les acteurs éco-responsables des environs

Le positivisme des visiteurs a fait chaud au coeur : les riverains du 19ème étaient très enclins à faire connaître Pagachey autour d'eux : Au sein de leur immeuble, sur leur lieu de travail, au sport...

Le stand Pagachey bien entouré Un publ…
Lire

Pagachey pour partager vos paniers Too Good To Go trop remplis

Parfois trop remplis, les excès des paniers Too Good To Go se partagent facilement autour de vous grâce à Pagachey, la plate-forme anti-gaspillage alimentaire.

La lutte contre le gaspillage alimentaire s'organise de mieux en mieux. Les services comme Too Good To Go sont vraiment intéressants, pour le consommateur comme pour le commerçant.

Par exemple, récupérer les invendus des commerçants grâce à l'appli Too Good To Go permet de récupérer des bonnes choses à bas prix. Idéal quand le volume de denrées récupérées correspond à votre consommation. Mais parfois, le panier s'avère trop rempli.

De bons produits à ne pas gâcher

Les solutions pratiques comme TGTG amènent parfois à déporter les surplus d'un acteur (le commerçant) vers un autre (le consommateur final). Les consommateurs gourmands consomment d'eux-mêmes leurs produits alimentaires, mais les proposer autour d'eux peut également leur rendre service quand ils en ont trop.

Comment …
Lire

Les familles du Défi Zéro Déchet s’activent

Les Hauts-de-Seine accueillent le lancement de la deuxième saison du "Défi Zéro Déchet". Près de 120 familles du département se donnent pour but de mieux s'organiser pour réduire leurs déchets. Avec la suppression totale de leurs déchets ménagers en cible !

Un défi zéro déchet efficace

Cette année, les quatre villes de Montrouge, du Plessis-Robinson, de Clamart et de Sceaux participent à ce défi. L'an passé, c'était déjà près de 60 familles déjà engagées dans ce défi.

Un chiffre important à retenir de la première édition de l'édition 2018 est le résultat obtenu par 15% des familles : La moitié de leurs déchets ménagers jetés à la poubelle a été supprimée, en comparaison à avant le défi. Imaginer pareil résultat à l'échelle de toute les familles d'une ville donne à rêver ! Mais clairement, c'est possible.

Soutenu par Vallée-Sud, une intercommunalité du Grand Paris, qui collabore avec Syctom pour traiter les déchets de façon responsable, le Dé…

Lire

wweeddoo booste vos projets sociaux et solidaires

Faire connaître un projet au niveau local ou à l'échelle de la France relève souvent du challenge. Chez wweeddoo ils en savent quelque chose ; c'est pourquoi ils ont décidé d'aider les jeunes pousses. Comment ? En leur proposant l'aide d'organisations qui disposent des moyens de les aider à croître.

La plate-forme wweeddoo met en avant des projets qui portent sur une problématique sociale, solidaire, et/ou durable, généralement à destination des jeunes.

Le credo de la plate-forme, partagé à tous ceux qui souhaitent se lancer, c'est "Ose tes projets !". Clairement, le ton est donné, wweeddoo est un catalyseur d'initiatives, pourvu qu'elles entrent dans les thématiques sociales et solidaires.

Pour disposer d'un compte sur le réseau wweeddoo et y être actif, une inscription est requise. Grosso modo, deux types d'acteurs figurent sur wweeddoo.

D'un côté, les porteurs de projets

Avoir entre 13 et 30 ans, et des idées plein la tête avec …

Lire