Retour sur l’étude anti-gaspi menée à la Défense

Six mois déjà depuis notre premier article sur ce plan anti-gaspi établi à La Défense, le quartier d'affaires des Hauts-de-Seine. Ce nouvel article Pagachey rappelle le mode opératoire du projet, les acteurs impliqués et évoque les résultats chiffrés issus de cette étude.

Bravo à tous ces acteurs, dont les modèles d'organisation différents complexifient leur association, mais qui ont su s'unir autour d'une méthodologie et poser une première brique à ce vaste chantier.L'ambition est partagée, et c'est là le principal pour avancer.

Un projet à fort impact

En 6 étapes et 13 mois, ce projet réalisé à La Défense doit permettre au travers d'un diagnostic, d'un plan d'action, de sa réalisation et d'un bilan, d'identifier où les acteurs français en sont aujourd'hui sur la problématique du gaspillage alimentaire en restauration collective. Sur cette base, un déploiement plus large des actions identifiées permettra une réduction significative de ce gaspillage.<…

Lire

Pain Perdu revalorise les invendus des boulangeries

Lancé en 2018, Pain Perdu est une épicerie fine proposant des créations alimentaires sucrées ou salées, faites à base de pain récupéré.

Le concept de l'entreprise Pain Perdu

Cette épicerie fine n'a pas encore pignon sur rue Place de la Madeleine, certes. Mais sa façon de recycler des produits lui confère des vertus que d'autres marques plus célèbres n'ont sans doute pas.

L'épicerie fine Pain Perdu, créée par Hanneli Victoire est en phase avec les valeurs de sa fondatrice. Sensible au visuel, la jeune créatrice a bien pensé sa marque. Le ton, le graphisme, tout semble dans l'air du temps, avec un aspect très épuré.

La revalorisation du pain invendu est au coeur de Pain Perdu, et lui donne tout son sens. Dans la ville de Paris, 17 000 baguettes de pain n'ayant pas trouvé preneur se retrouvent dans des poubelles. Face à ce chiffre effarant, des structures s'organisent pour éviter le gaspillage de tout ce pain.

Le process de Pain Perd…
Lire

Recyclez vos emballages plastiques avec CollectiBio

Vos sachets, gourdes, films en plastiques, coupelles, bols et autres assiettes en plastique sauront désormais où finir. Les points de collecte CollectiBio sont présents dans de plus en plus de magasins bio.

Un projet fédérateur contre le plastique

Créé grâce aux actions associées de 13 marques de produits et de plusieurs magasins du domaine du bio, le collectif fédère dans toute la France. Couplé à la technologie offerte par l'acteur du recyclage TerraCycle, les emballages plastiques finissent transformés en nouveaux produits d'usage courant. Ce programme est coordonné par Synabio, syndicat professionnel des entreprises du bio.

TerraCycle est une entreprise américaine spécialisée dans le recyclage. Nous vous avions déjà parlé de Loop, proposé aussi par TerraCycle. Grâce à l'association avec plusieurs multinationales, Loop propose vos produits alimentaires habituels dans des emballages éco-responsables.

Permettre à chaque consommateur d'ê…

Lire

Pepino valorise les fruits et légumes moches

Née dans le sud de la France, Oui!Greens propose grâce à son application Pepino de sauver les fruits et légumes les moins attirants, dits hors normes.

Les moches ne comptent pas pour des prunes

Son fondateur Enzo Giusti, soucieux du système classique, qui gâche les produits hors normes bien qu'encore consommables, a fondé Oui!Greens en janvier 2018.

Plus de 15% des fruits et légumes sont d'office écartés de la vente car non conformes. La conformité attendue se base sur les calibres imposés par la distribution. Plusieurs acteurs comme Phenix veillent déjà à ce que ces produits moins attirants ne sont pas jetés. Ainsi, l'emprunt d'un circuit parallèle pour proposer ces produits s'avère nécessaire. Enzo Giusti mise dessus pour éviter le gaspillage de tous ces fruits et légumes moins élégants.

La mise en relation digitalisée entre le producteur et le consommateur

Grâce l'application mobile gratuite Pépino, l'offre des distributeurs rencontre …

Lire

Les tendances food de l’année 2019

Chaque année voit l'émergence de nouvelles modes culinaires. Découvrons les tendances 2019 du monde alimentaire, que ce soit chez soi ou au restaurant. Êtes-vous au coeur de ces tendances food ?  (suite…)
Lire

La bière rousse au pain par Cocomiette, le brasseur anti-gaspi

Sur Pagachey, nous sommes sensibles aux actions de recyclage, surtout quand elles sont originales et innovantes. C'est pourquoi le concept de Cocomiette nous a séduit. Ce brasseur récupère le pain depuis son boulanger partenaire PANI. Ce pain, séché et broyé, est ensuite transporté à la Brasserie du Val d'Ainan. De plus, la chapelure produite par PANI provient de farines bio 100% régionales. (suite…)
Lire

Kellogg’s recycle ses céréales perdues

Quand un industriel de l'alimentaire comme Kellogg's fait recycler ses produits impropres à la commercialisation, les volumes sont vite énormes. Cette récupération permet ici de produire de la bière. Étonnant n'est-ce pas ? (suite…)
Lire

Recyclage et qualité du café en capsules Nespresso

Plus de la moitié des foyers français consommant du café ont une machine à café à capsules, et 80% d'entre elles sont des Nespresso. Le fabricant doit parfois faire face à des détracteurs, comme en ce moins de décembre 2018, quand ses procédés sont décriés. (suite…)
Lire

Le champagne, la star des vins pour les fêtes

La période des fêtes de fin d'année est une belle occasion pour déguster du champagne. À Noël ou au réveillon du Nouvel An, la vente de bouteilles de champagne à ces occasions est la plus forte de l'année. Petits rappels sur cette boisson française unique au monde. (suite…)
Lire